Pieds-Noirs et macron

Posté par lesamisdegg le 2 mars 2017

Plus fell que les fellagas , le macron !

Ce candidat à la présidence de la République française, cet ex-banquier soutenu par les plus obscures puissances  économiques internationalistes, est parti recevoir le sacrement du bouss-bouss en Alger en février dernier . Ceci n’a pas évité à nombre de ses compétiteurs se faire éliminer de la compétition ! Ah le mauvais œil ! Peut être cette cérémonie d’intronisation, très bourgeoise aurait dit Molière , aura-t-elle ouvert les mannes de pétrodollars et de votes des binationaux établis sur les deux de la Méditerranée .

En tout cas toute cérémonie a un cout . Pour commencer à rembourser sa dette , le macron s’en fut donner une entrevue sur petit écran .Il avait en amont retenu les éléments de langage de sa conseillère constantinoise , puis retenu les salamalecs des islamistes et fells du cru.

Le contenu de ses propos anticolonialistes en fait un avorton de janissaire de ce nouveau siècle . Il a le droit de se vendre à qui il veut , et les tarifs sont libres dans ce métier là .

Mais là ou le bat blesse , là ou la ligne rouge est franchie , là ou son ignorance est criminelle , c’est quand il veut parler des Pieds-Noirs.

D’abord il les confond avec des « expatriés« -travailleurs français à l’étranger- ,

ensuite il ne sait pas de qui il parle « les Pieds-Noirs comme d’aucuns emploient le terme »

avant de lâcher fielleusement qu’on ne peut leur dire

« vous n’avez rien été , vous êtes simplement des criminels « 

Ce sont ces dernières déclarations qui sont inacceptables , inexcusables  et condamnables .

Leur caractère raciste , négationniste , ostracisant ressemble trop aux discours tenus au siècle dernier par les dirigeants de sinistres régimes criminels cherchant à légitimer les nettoyages ethniques qu’ils allaient entreprendre . Ceux-là et d’autres ont commis des crimes contre l’humanité . En reprenant cette phraséologie le macron se fait le complice de ces barbaries , et notamment des crimes de masse de Français d’A.F.N. commis de 1954 à 1964 par ses alliés.

Voilà bien la marque d’une indignité qui conduira à la condamnation , puis à l’élimination du triste sire , de la course présidentielle.

Al Gérianie

02 2017

02 2017

Publié dans ACTUALITE, COMMUNIQUÉS AAA, EMISSION TV, HISTOIRE, MEMOIRE | Pas de Commentaire »

HARKIS , hommage du 25 09 2010

Posté par mdame le 25 septembre 2015

hommage 1989

hommage 1989

 AAA logo

 A l’occasion de la Journée nationale d’hommage aux HARKIS et membres des forces supplétives

ALGERIANIE a participé à la cérémonie présidée par le Secrétaire d’Etat à la Défense et aux Anciens Combattants qui a eu lieu samedi 25 septembre 2010 dans la cour d’honneur  de l’Hôtel national des Invalides.

Après une remise de décorations et un dépôt de gerbe le S.E.D.A.C. a rappelé le sacrifice des Harkis, la fraternité de certains officiers pour leurs hommes. Il a évoqué la mise en place prochaine de la Fondation pour la mémoire de la Guerre d’Algérie, des combats du Maroc et de Tunisie.

A l’entrée, des filles et fils de Harkis réclamaient à l’aide de banderoles que le candidat élu à la Présidence de la république tienne ses promesses, tout en regrettant qu’il n’honore pas de sa présence la cérémonie

Publié dans CENTRES et ASSOCIATIONS, COMMEMORATIONS, COMMUNIQUÉS AAA, HARKIS, MANIFESTATIONS, MEMOIRE | Pas de Commentaire »

Ni KARMOUSS , ni KAUW-KAUW !

Posté par lesamisdegg le 30 novembre 2013

Du temps de l’armée d’Afrique on engageait des hommes qui pouvaient ne pas comprendre le français. Durant l’instruction militaire, pour leur apprendre à marcher au pas, on leur mettait une poignée de figues sèches-karmouss- dans la main gauche et une autre de cacahuètes –kauw kauw- dans la main droite .Sur cette instruction répétitive, karmouss kauw-kauw, karmouss kauw-kauw…. la troupe apprenait à marcher au pas, sans comprendre le traditionnel gauche-droite, gauche-droite.

Tous ces gouvernements , tous ces parlementaires « godillots » qui depuis plus d’un demi siècle fuient leurs responsabilités -  concernant l’abandon des Français d’Algérie à la barbarie djihadiste , le massacre des Harkis ,l’épuration ethnique réalisée par les fellagas , le massacre d’Oran , le sort des disparus , les profanations des nécropoles chrétiennes et juives – voudraient nous faire marcher au pas , karmouss kauw-kauw…. , nous inciter à voter pour eux lors des prochaines échéances électorales . Pour quelles raisons devrait-on les croire capables de réaliser demain ce qu’ils n’ont pas voulu faire hier, gauche droite.. confondues ?

Ils peuvent ici et là manipuler leurs mercenaires, leurs pantins, nos babaos de service, jamais ils ne nous feront chanter ce refrain là, karmouss kauw-kauw, karmouss kauw-kauw…. !Comme disait Jean AUGEAI, nous ne sommes ni à droite ni à gauche, mais en face !

AL 2013 11 20

Publié dans ACTUALITE, CENTRES et ASSOCIATIONS, CIMETIERES, COMMEMORATIONS, COMMUNIQUÉS AAA, DISPARUS, HARKIS, HISTOIRE, LIEUX, MEMOIRE, TERRORISME | 1 Commentaire »

LES MASSACRES d’ORAN du 5 JUILLET 1962

Posté par lesamisdegg le 8 juillet 2013

Ils commencèrent dans la matinée du 5 juillet 1962, le jour officiel même de l’indépendance. Ils prirent fin officiellement le soir, mais dans les centres de détention où avait été rassemblée la population européenne, les tueries continuèrent pendant plusieurs jours.

Une fois obtenue la neutralité des forces françaises qui étaient cantonnées dans les casernes de la ville et dans le port, des unités militaires du FLN accompagnées de civils venant de l’intérieur du pays se répandirent dans tous les quartiers d’Oran, entrant dans les lieux publics pillant les magasins et entrepôts, forçant les portes des appartements, rassemblant les habitants non-musulmans désarmés, les emmenant dans des commissariats ou d’autres centres de détention (comme les Abattoirs d’Oran), les tuèrent ou les livrèrent à la foule qui lyncha, après les avoir torturés, ceux qui lui étaient livrés. Policiers et soldats français observaient les tueries, qui avaient lieu parfois à quelques mètres de leur casernement, sans qu’aucun d’entre eux ne soit intervenu. Les jours qui suivirent, la population d’Oran – qui était en majorité européenne – s’exila et quitta le pays, abandonnant tous ses biens. Le nombre de victimes du massacre d’Oran se compte en centaines de morts, hommes, femmes et enfants. Il s’agissait de terroriser et faire fuir du pays les habitants de la plus grande ville européenne après Alger.

De la même manière, les massacres, moins spectaculaires, commis dans l’Algérois et le Constantinois aboutirent à l’exil des populations non musulmanes, le gouvernement français s’étant opposé au rapatriement des harkis et de leurs familles. Les européens, prêts à vivre sur le territoire d’une Algérie indépendante, renoncèrent alors. En quelques semaines, ce sont plus d’un million de non-musulmans qui fuirent le pays victimes de la stratégie d’épuration ethnique pratiquée par le FLN. Cette politique, fondée sur le programme nationaliste des années 30, qui consistait à prôner une Algérie indépendante et uniquement arabo-musulmane, fut mise en œuvre sciemment par une politique de terreur systématique.

algerianie@live.fr                         2013 07 05

logo

 

 

Publié dans "LES EVENEMENTS" en ALGERIE, ACTUALITE, COMMEMORATIONS, COMMUNIQUÉS AAA, DISPARUS, HARKIS, islam, MEMOIRE, TERRORISME | 2 Commentaires »

Adhérez , soutenez !AAALGERIANIE

Posté par lesamisdegg le 26 avril 2013

MARS 2013. Depuis 30 ans AAALGERIANIE poursuit sa démarche au service de la vérité, de la justice due aux Français d’Algérie  victimes de l’exode de 1962. Merci de manifester encore vos encouragements, votre intérêt pour nos actions, nos projets. Vos contributions sont l’essentiel de nos ressources. Si vous partagez nos convictions faites circuler ce message afin que d’autres nous rejoignent.

30 ans après la naissance de notre association, votre cotisation est précieuse, votre soutien indispensable pour mener nos actions. Merci de nous donner les moyens de redonner la parole à ceux qui l’ont perdue par confiscation ; nous ne sommes jamais contre mais face à …

Persuadé de votre fidélité, de votre confiance, je vous en remercie sincèrement.

Le Trésorier fédéral             J.Bachelier

………………………………………………………………………………………….

BULLETIN d’ADHESION 19/03/13

(à remplir en majuscules d’imprimerie SVP)

O Melle O Mme O M (Cocher la case correspondante)

NOM et Prénoms :………………………………………………………………………………………………………………………..

Adresse complète :………………………………………………………………………………………………………………………

Date et lieu de naissance :…………………………………………………………………………………………………………………….

Profession actuelle ou antérieure :……………………………………………………………………………………………………….

Téléphone :………………………………..     Adresse électronique :…………………………………………………………………..

 

Sujets d’intérêts :…………………………………………………………………………………………………………………………

 

O OUI je soutiens vos efforts et je souhaite être informé de vos actions.

O OUI je soutiens votre démarche et vous fais un don de 15 ,25 ,35€

O OUI je soutiens votre association et sollicite mon adhésion en qualité de : (cocher la case correspondante)

O Membre actif (29€)                    O Couple (39€)                  O Membre bienfaiteur (70€)

 

Ci-joint chèque correspondant à l’ordre de : AAALGERIANIE Date…………………………Signature……………………………….

 

http://lesamisdalgerianie.unblog.fr

 

AAALGERIANIE, BP 60001 ,33026 BORDEAUX CEDEX

 

Publié dans COMMUNIQUÉS AAA | Pas de Commentaire »

2013 bonnes années!

Posté par lesamisdegg le 30 décembre 2012

BONNE ANNEE 2013 en sabir

assus

en sabir

Publié dans COMMUNIQUÉS AAA | Pas de Commentaire »

Le 19 MARS 1962 n’est pas la fin

Posté par lesamisdegg le 7 novembre 2012

yvre-anfa-gerard-garcia-19mars

Contre la commémoration du 19 mars (19/03/1990 - FR3)

 

Le 19 mars 1990  à 13h sur la défunte chaîne TV « LACINQ » , le Secrétaire National de l’ANFANOMA affrontait en un débat contradictoire celui de la funeste FNACA sur le thème de l’opportunité ou non de commémorer le 19 mars 1962.

63% des auditeurs consultés -à l’époque par minitel- ont considéré que l’ANFANOMA était la plus convaincante.

Le 19 mars 1962 ne peut être considéré comme la fin des hostilités compte tenu entre autre des victimes du 26 mars à Alger, des milliers d’enlevés, torturés, disparus du fait des rebelles, en particulier le 5 juillet à ORAN  et ce pratiquement jusqu’à la fin 1963 .

Publié dans COMMUNIQUÉS AAA | Pas de Commentaire »

19 MARS :une fausse date pour un faux anniversaire

Posté par lesamisdegg le 28 octobre 2012

 

19 MARS :une fausse date pour un faux anniversaire dans COMMUNIQUÉS AAA 2012-10-26-figaro-19-mars-211x300

article figaro

Le Sénat retardé dans sa démarche !

La lutte continue!

article du Figaro du 26 10 12

Publié dans COMMUNIQUÉS AAA | Pas de Commentaire »

Compte-rendu du procès de Nicole Guiraud contre France Télévision

Posté par mdame le 3 septembre 2010

le 8 juillet 2009, au Tribunal de Grande Instance  de Paris.

Analyse personnelle de MC San Juan (présente le 8 au procès).

 

Nicole Guiraud a intenté un procès à FR3 (France Télévision) et à la production du film « Les Porteuses de feu ». Il a eu lieu le 8 juillet.

Le film, programmé en 2008, glorifiait les actions des poseuses de bombes du FLN, et notamment de celle qui mit la bombe au Milk Bar, à Alger, attentat dans lequel Nicole, alors enfant, fut gravement touchée, traumatisme qui perdure, par ses conséquences irréversibles, physiques et psychologiques. Voir ce film a été un traumatisme supplémentaire, ravivant l’horreur.

Un avocat de la défense a dit qu’elle n’y était pas obligée… Bien sûr qu’elle l’était : c’est son histoire. Comment aurait-elle pu accepter d’ignorer la manière dont son histoire était traitée ? Dire et croire cela c’est bien mal comprendre comment on reconstitue son identité en combattant pour la justice, la vérité des faits, et dans le refus des idées qui ont justifié horreur et terreur. Ce qui blesse là, c’est que le film soit présenté en niant l’atteinte, puisque celle-ci n’est pas dite.

Là aussi, un avocat, répondant à la plaidoirie de maître Courbis, a considéré que mettre l’accent sur la négation des victimes c’était demander de les montrer, de jouer sur les émotions, le sensationnel. Ce n’était certainement pas ce qui était suggéré dans cette plaidoirie qui ne s’appuyait pas non plus sur la question de l’apologie du terrorisme (plainte qui de toute façon n’aurait pas été du ressort d’une victime), contrairement à l’interprétation qui en fut faite par la défense à certains moments.

Au contraire, Pierre Courbis a mis l’accent sur la souffrance de la victime, atteinte au plus profond de son identité, de son intégrité, et blessée encore et encore par ce qui la nie, parce que sa réalité, dans un tel film, est rendue abstraite. On peut faire exister et reconnaître les êtres sans rentrer d’aucune manière dans le sensationnel. Mais les faire exister, quand ils ont été dévastés, ce serait rendre nécessaires des questionnements qui mettraient en question la nature même du film, contenu et forme. Nécessaire, aussi, sur la chaîne, FR3, une armature de commentaires extérieurs, dont l’absence révèle un échec, une faillite.

Pierre Courbis a montré ce qu’était la réalité de la personne, justement : profondément, humainement. De celle qui ne veut surtout pas d’une quelconque compassion (terme qui fut employé par la défense) : juste du respect.

Il faut ajouter autre chose encore. Dans sa démarche Nicole Guiraud s’est engagée en tant que personne, mais elle représentait symboliquement les autres victimes de telles atteintes, qu’elles soient victimes des uns ou des autres : il ne s’agissait pas pour elle de revanche partisane. Preuve en est le fait qu’elle ait évoqué, en artiste (plasticienne), dans un film de mémoire et de création, Delphine Renard, elle qui fut la jeune victime d’une autre forme de terrorisme (OAS), et qui représente elle aussi d’autres victimes plus anonymes, sur les deux rives.

La plaidoirie sera-t-elle entendue ? Ce serait une avancée considérable de la pensée. Délibéré le 30 septembre.

MC San Juan, Paris, 18 juillet

Publié dans ACTUALITE, COMMUNIQUÉS AAA | Pas de Commentaire »

Mention : MORT POUR LA FRANCE

Posté par mdame le 13 décembre 2009

 AAA logo

Toutes les victimes civiles de la Guerre d’Algérie ont droit à la mention « Mort pour la France » . Cette mention est à solliciter auprès de

http://www.premiumorange.com/collectifo raniecsco/crbst_9.html#anchor-top

                   Mention : MORT POUR LA FRANCE dans COMMUNIQUÉS AAA crbst_import16crbst_import15 dans COMMUNIQUÉS AAA  

  retour à la page d’accueil   fleche_064

images1.vignette

Publié dans COMMUNIQUÉS AAA | Pas de Commentaire »

12
 

michelhenrialexandre |
POUR MES POTES |
prostitution etudiante |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ecoblog le blog éco
| Néolibéralisme & Vacuit...
| Maatjes en bier