Il pleut ? Il pleut! C’est le temps des MIGASS !!

Posté par lesamisdegg le 28 avril 2019

MIGASS d’Oranie

Les migass sont une spécialité culinaire espagnole (plat ancien destiné aux travailleurs des champs) qui consiste à faire revenir de très fines tranches de pain sec frottées à l’ail, dans de la graisse de mouton ou de porc. D’autres préparations se font à partir de miettes de pain frites et dorées à la poêle. De nos jours cette même recette est préparée avec de la semoule de blé ! Dans le temps, on ne jetait rien, et les jours de pluie on sortait le pain dur au « patio » pour l’humidifier avant de le cuisiner.

Ingrédients

-Un pain dur à émietter –migas- ou  500g de semoule moyenne-petit salé saucisses, longanisse, boudin morcilla , huile d’olive-2 beaux « piments » (poivrons) verts, 20 gousses d’ail avec leur peau.CUISINERPréparer le pain dur dans une grande poêle plus le pain est dur, plus il est facile à cuisiner, le couper en tranches à recouvrir d’eau juste pour l’humidifier . Egoutter et réserver.

Faire revenir l’ail puis les viandes. Réserver au chaud.

Dans la même poêle faire revenir les piments coupés en lamelles et réserver.

Faire frire les miettes de pain dur, ou bien faire bouillir de l’eau salée pour y délayer la semoule durant 10 mn.

Quand c’est cuit garnir avec viandes et piments.MIGASS

 

Servir aussitôt dans la poêle de cuisson.

A déguster chaud  ac’ un p’tit vin de maison, en famille, avec des amis, doucement car « tant qu’il reste des migass la fête continue !

 

Publié dans ACTUALITE, cuisine, MEMOIRE, PATAOUETE | 2 Commentaires »

Geneviève BAÏLAC 1922 2019 -in memoriam – La famille Hernandez

Posté par lesamisdegg le 7 avril 2019

La Famille Hernandez est une pièce de théâtre sur le thème de la vie des Pieds-Noirs dans l’Algérie française de la fin des années 50, créée par Geneviève Baïlac le 17 septembre 1957 au Théâtre Charles de Rochefort à Paris, avec la troupe du CRAD (Centre régional d’Art dramatique) d’Alger.

Geneviève Baïlac 1957

Geneviève Baïlac 1957

 

Dans cette pièce jouent plusieurs comédiens qui deviendront rapidement célèbres : Robert Castel, Lucette Sahuquet, Marthe Villalonga.

Pendant plusieurs années, Geneviève Baïlac avait vainement essayé d’écrire une pièce de théâtre faisant vivre sur scène la cohabitation des diverses communautés pittoresques caractéristiques de l’Algérie des années 1950. Ses essais ne la satisfaisaient pas, mais elle avait en tête les idées générales de sa pièce. Devant l’exubérance créative de ses amis, Geneviève Baïlac eut l’idée de leur proposer de jouer la comédie tous ensemble en s’exprimant avec spontanéité autour de ces idées générales. La pièce se construisit ainsi en s’appuyant sur la spontanéité des comédiens.

Elle permit à la métropole de découvrir le folklore et les expressions typiques des Pieds-Noirs ; elle connut un grand succès qui se poursuivra par l’adaptation cinématographique de 1965.

 

 

 

la famille hernandez

la famille hernandez

Clément Bairam : le père Hernandez

Alice Fabri : la mère Hernandez

Lucette Sahuquet : Carmen Hernandez

Anne Berger : Rosette Hernandez

Alain Castiglia : Paulo

Robert Castel : Robert

Marthe Villalonga : Mme Sintés

 

 

Publié dans ACTUALITE, ARTS et LETTRES, PATAOUETE | 5 Commentaires »

Melsa (rate de bœuf farcie) de ma tata Gilberte

Posté par lesamisdegg le 1 avril 2019

2 rates de bœuf (une rate servira pour faire la farce), 300g de viande hachée de mouton, 300g de chair à saucisse , 300g de viande hachée de bœuf, 100g de petit salé , 1 rognon d’agneau, 100g de foie d’agneau, 2 œufs , 100g de pain dur (la recette originale de la melsa ne contient ni pain, ni rognon, ni foie, mais leur présence améliore la qualité) , 1 grosse botte de coriandre, 1 botte de persil plat, 2 cuillères à soupe de cumin, 2 cuillères à soupe rases de sel, 2 cuillères à café rases de poivre, 1 cuillère à soupe de Ras-El-Hanout , ail.

Couper les rates dans le sens de la longueur de façon à former une poche et nettoyer l’intérieur. Sur une des rates, prendre une partie (+- 200g) de l’intérieur pour l’incorporer à la farce.

Hacher tous les ingrédients sauf la rate.

Bien mélanger tous les ingrédients pour faire une pâte homogène.

Bourrer les rates avec la farce en serrant bien et coudre pour fermer cette poche.

Emballer dans une feuille d’aluminium, bien serré pour former une papillote.

Mettre à cuire au four à 200°C pendant 2 heures.

Laisser refroidir, puis, enlever la feuille d’aluminium ; la rate farcie peut se conserver 3 à 4 jours au réfrigérateur.
Après refroidissement, faire des tranches de 2 cm d’épaisseur qui peuvent être mangées froides tel quel, soit poêlées, soit passées au barbecue.

Crest bon pour la kémia !

 

MELSA

MELSA

Publié dans cuisine | Pas de Commentaire »

 

michelhenrialexandre |
POUR MES POTES |
prostitution etudiante |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ecoblog le blog éco
| Néolibéralisme & Vacuit...
| Maatjes en bier