MONA de paques

Posté par lesamisdegg le 21 avril 2014

Au 16ième siècle les Espagnols renforcent leur position à Oran .Ils construisent une prison sur la « punta de la mona ».Cette pointe de la guenon, « punta de la mona-pointe de lamoune- »,  sépare « marsa el kébir » de « marsa el sghir », la grande baie de la petite. Cette pointe comme le djebel  Murdjadjo abritait le  type de singe vivant à Gibraltar, dans l’Atlas marocain ou dans les gorges de la Chiffa.

Les prisonniers  du «fort de la mona » pouvaient recevoir la visite de  leur famille,  une fois l’an, le dimanche de Pâques. La « mona » devint le nom du gâteau de la résurrection partagé par les prisonniers   et leurs visiteurs.

GG 2012 01 09

Publié dans ACTUALITE, MEMOIRE | Pas de Commentaire »

 

michelhenrialexandre |
POUR MES POTES |
prostitution etudiante |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ecoblog le blog éco
| Néolibéralisme & Vacuit...
| Maatjes en bier