Archive pour 19 mars, 2010

Extraits du discours de Mme Veil à l’Académie

        

Comme vous le savez Mme Veil a été reçue à l’Académie Française .

Dans son discours elle a fait, comme il se doit, l’éloge de celui qu’elle remplace à ce fauteuil  : Pierre Mesmer

Voici la partie qui concerne notre histoire et celle de la Légion . Elle y parle aussi des harkis et à ce sujet n’emploie  pas la langue de bois

                                                   

….En avril 1961, il (Messmer) est au Maroc, pour assister, aux côtés du jeune roi Hassan II, au transfert des cendres du maréchal Lyautey vers le sol français. On ne pourrait imaginer circonstance plus significative : une cérémonie à la mémoire d’un des plus forts symboles de la présence française en Afrique du Nord. Lyautey, qui fut membre de votre compagnie, croyait passionnément à la grandeur civilisatrice du rôle de la France au-delà des mers, et, dans le même mouvement, pressentait que les temps conduiraient à changer le rapport de subordination entre la métropole et les peuples sous sa tutelle. Le retour de sa dépouille à cette date sonne comme un glas.

 À Rabat, le ministre des Armées est informé que quatre généraux – le fameux « quarteron », comme le qualifie aussitôt le Général, avec sa prodigieuse capacité à susciter le pouvoir des mots – soutenu par quelques unités, se soulèvent ouvertement contre l’autorité de la République. Le 1er régiment étranger de parachutistes investit Alger.

(suite…)

Lettre ouverte à Monsieur le secrétaire d’Etat à la Défense et aux Anciens combattants

 

 

27   février   2010  -

 Lettre   ouverte   à  Monsieur   le   secrétaire 

d’Etat  à la Défense et aux Anciens combattants

Je viens de lire dans le Journal officiel des débats parlementaires de l’Assemblée nationale daté du 9 février, votre réponse à la question n° 65711 posée par M.François Lamy, à propos du 19 mars.

Vous répondez,  je  cite : « Les  associations  d’anciens  combattants  ont  bien 
entendu la liberté d’organiser des manifestations publiques correspondant à des anniversaires d’évènements qu’elles jugent dignes de commémoration. Parmi ces dates,   figure l’anniversaire du 19 mars. Les préfets doivent veiller au déroulement de ces  manifestations  dans  de  bonnes  conditions  d’ordre  et  de sécurité. Ils peuvent y participer, en fonction de leur appréciation du contextelocal.  Le niveau de représentation  de  l’autorité  militaire est décidé selon les mêmes critères, en liaison avec les préfets. Ces règles sont rappelées dans unecirculaire aux préfets du 19 février 2009, qui reste applicable ».

(suite…)

michelhenrialexandre |
POUR MES POTES |
prostitution etudiante |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ecoblog le blog éco
| Néolibéralisme & Vacuit...
| Maatjes en bier