Archive pour 18 août, 2009

Lettre de la Secrétaire Générale au Chargé de mission auprès du Premier Ministre

Madame Quessada Jocelyne
Secrétaire générale des oraniens des Bouches du Rhône
Secrétaire adjointe et déléguée PACA
du collectif de sauvegarde des cimetiéres d’Oranie 

Monsieur Eric Etienne 
                                                                               Chargé de mission  auprès du Premier  Ministre
 

Monsieur

Nous avons eu par deux fois, l’occasion de nous rencontrer lors de réunions à Paris, en compagnie du Président du collectif de sauvegarde des cimetières d’Oranie.

Dans le cadre de l’association amicale des oraniens des Bouches du Rhône dont je suis secrétaire générale, j’ai effectué un voyage à Oran du 25/09 au 02/10 avec un groupe de 35 personnes.

Ce que nous avons vu dans les cimetières et en particulier au cimetière Tamashouët à Oran est absolument inadmissible.

Vous n’êtes pas sans savoir qu’un important regroupement a été effectué à Oran réduisant le cimetière de moitié. Nous pensions que cela rendrait la surveillance plus facile. Or depuis la cérémonie de bénédiction des ossuaires  qui a eu lieu le 10 mai, la situation s’est complètement dégradée et la première moitié du cimetière est maintenant saccagée.

J’ai rencontré sur place, notre représentant chargé des cimetières M. le vice-consul Christian Ottobrini auprès de qui j’ai élevé de vives protestations car il m’a dit ne rien pouvoir faire contre les profanations. Conclusion de ma part : « la France n’est pas capable de faire respecter ses morts ». M. Ottobrini m’a promis que la situation serait rétablie dans 3 ou 4 mois. J’en accepte l’augure et nous y veillerons.

Sur place devant l’émotion suscitée par le spectacle offert par la majorité des cimetières, dont en particulier celui de Sidi Bel Abbès, j’ai fait signer à la demande générale, par mon groupe et d’autres groupes présents dans le même hôtel que nous, la pétition ci-jointe. Je vous demande d’excuser l’état de cette pétition. Elle a vraiment été signée sur le tas. Vous avez dû vous même vous rendre compte ou pouvez le faire, du mécontentement général de mes compatriotes, en parcourant les sites internet.

Monsieur, vous nous avez toujours écouté, avec semble-t-il attention et compréhension. Je vous demande d’être notre interprète pour que le gouvernement de ce grand pays qu’est la France,  prenne enfin conscience que le spectacle qu’offrent nos cimetières, est indigne et que ceux qui ont écrit une page de l’histoire commune de la France et de l’Algérie, page dont nous n’avons pas à rougir, aient droit qu’à « leur tombeau la foule vienne et prie ». A moins qu’on ne veuille définitivement les effacer, mais je n’ose, bien sûr, pas croire cela.

Veuillez agréer Monsieur le Conseiller, l’expression de nos meilleurs sentiments.  

Jocelyne QUESSADA

michelhenrialexandre |
POUR MES POTES |
prostitution etudiante |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ecoblog le blog éco
| Néolibéralisme & Vacuit...
| Maatjes en bier