Archive pour 4 août, 2009

L’ARMEE D’AFRIQUE par le Général Faivre

L’ARMEE D’AFRIQUE et L’ARMEE COLONIALE

 des origines à 1962 Les précurseurs.             

  Dans les pays musulmans où elle a exercé sa souveraineté, la France a engagé dans ses armées, comme soldats de métiers, conscrits ou supplétifs, des ressortissants des populations autochtones. En même temps, le gouvernement a souvent confié à l’autorité militaire l’administration de ces populations.          

   Les premiers musulmans furent engagés dans la Syrie franque par Tancrède en 1108 et Renaud de Chatillon en 1170. 20.000 auxiliaires combattent sous les ordres de Guy de Lusignan contre Saladin en 1187. Recrutés par les Templiers, les Turcopoles sont selon Grousset les Goumiers de la Syrie franque.

En 1765 au Sénégal, des Laptots furent affranchis pour participer à la défense de Gorée .           

  Le véritable précurseur de l’engagement des musulmans est le général Bonaparte, qui au cours de la campagne d’Egypte en 1798-99, forme le projet de recruter 30.000 auxiliaires. Il limite ses ambitions et utilise des déserteurs turcs et une centaine de cavaliers palestiniens, qui l’accompagnent dans sa campagne de Palestine. Il constitue un régiment de Dromadaires  qui s’illustre sous le commandement de Desaix et Cavalier, et ramène en France, avec femmes et enfants, des Chasseurs d’Orient et des Mameluks de la Garde, qui participent à toutes les campagnes de l’Empire. Plus tard, il lèvera des troupes illyriennes en Dalmatie.            

  Moins connu est l’épisode du capitaine du Génie Boutin  à Constantinople, qui en 1806 recrute 2.000 turcs et contribue en février 1807 à la défaite de l’escadre anglaise, avant de remettre sur pied l’armée du vizir. En 1808, le commandant Boutin reconnaît les plages de débarquement de Sidi Ferruch, et le capitaine Burel les itinéraires et les fortifications du Maroc. Dans le prolongement de l’expédition d’Egypte, il faut citer le Lieutenant Selve, qui devenu Suleyman Pacha au service de Muhamed Ali à partir de 1805, organise une armée de 130.000 hommes 

            La conquête de l’Algérie et la colonisation de l’Afrique ouvrent la voie au recrutement de contingents musulmans moins symboliques que ceux de ces précurseurs. 

L’armée d’Afrique. 

(suite…)

michelhenrialexandre |
POUR MES POTES |
prostitution etudiante |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ecoblog le blog éco
| Néolibéralisme & Vacuit...
| Maatjes en bier